Ma vérité n’est pas la Tienne

Ma vérité, c'est Dieu révélé en Jésus. Mais Jésus n'est pas un concept ; c'est une parole et un geste chaque fois adaptés à une personne et une situation différentes. C'est une vérité insaisissable, constamment en mouvement, et une rencontre qui à chaque fois laisse la liberté dans la réponse. On ne peut s'accaparer une personne sans la trahir et la salir. L'évangile repose sur les témoignages de ceux qui l'ont rencontré. Dès le début, la réception du message est multiple et c'est ainsi qu'il se transmet, en passant de vie en vie. C'est bien en nous dessaisissant de nos certitudes et en rencontrant réellement les autres que nous prenons conscience que notre vérité personnelle est toute étriquée, et qu'elle nous enferme. Ce qui fait vivre c'est cette ouverture à l'autre, cette pleine acceptation de l'altérité, et cette liberté que nous laissons lorsque nous proposons une parole ou un geste. Ce qui fait vivre, c'est cette ouverture à l'Esprit qui souffle où Il veut, quand Il veut... mais qui est souvent bien différente de cette vérité personnelle que nous nous fabriquons parfois.

Laisser un commentaire